La fortune de « Bine El Ouidane »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La fortune de « Bine El Ouidane »

Message par shadow le Ven 22 Sep - 7:34

La fortune de « Bine El Ouidane » estimée à cinq cents (500) milliards de centimes


Quel sort réserve-t-on au terrain qui abritait le conservatoire de Tanger ?


Ces derniers temps, l’opinion publique nordiste et particulièrement tangéroise, n’a comme principal sujet de conversation que l’ampleur de la fortune (et son origine) du dénommé « Bine El Ouidane », actuellement poursuivi par le parquet près la Cour d’Appel de Casablanca, dans le cadre du dossier de trafic de stupéfiants à ramifications multiples.

Une fortune amassée grâce au trafic des stupéfiants le long du littoral Tanger-Tétouan et estimée par ceux qui suivent de près le trafic international des stupéfiants, à quelque cinq cents (500) milliards de centimes !

Le patrimoine foncier et immobilier sis à Tanger et avoisinant le site du port atlantique de Tanger, tout aussi impressionnant, a cette particularité d’entraver la mise en exécution de tout grand projet de développement. On va même jusqu’à avancer que les sociétés écran de « Bine El Ouidane » étouffent et ruinent les projets des grands promoteurs immobiliers de la région, à tel point que plusieurs parmi ces derniers s’en sont plaints à la Wilaya et au ministère de tutelle, ce qui a poussé les appareils administratifs à prendre en considération leurs doléances.

Cela dit, et maintenant que le dossier du trafic de stupéfiants est entre les mains de la justice, l’opinion publique tangéroise s’interroge sur le sort réservé à la parcelle de terrain sur laquelle était bâti le conservatoire de Tanger. Un conservatoire démoli par les bulldozers de « Bine El Ouidane » qui prévoyait d’ériger à la place un complexe résidentiel consistant en plusieurs tours de béton.

La démolition du conservatoire de Tanger a réveillé chez les Tangérois le sentiment de citoyenneté qui s’est traduit, dans une première phase, par l’assemblée générale de l’association des parents d’élèves du conservatoire, suivie par une table ronde qui s’est tenue au local de la maison des jeunes, le tout couronné par une pétition adressée à SM le Roi.

Le feed-back positif qu’ont eu ces mouvements auprès des hautes sphères a été à même de faire geler les desseins réservés à cette parcelle de terrain. Plus, on a été jusqu’à interdire l’exploitation de lot en tant que parking. Par la suite, la rumeur faisait état que « Bin El Ouidane » allait faire don du terrain en question à la wilaya sous condition que cette dernière le transforme en parc de jeux qui porterait son nom. Belle astuce de vouloir entrer dans la postérité.

Toutefois, des déclarations d’un haut responsable de la Commune faisaient état que le propriétaire de la parcelle de terrain allait poursuivre la commune en justice pour récupérer son bien, du fait qu’il avait tous les documents juridiques attestant de son droit, y compris le permis de construire... et surtout aussi, faisait-on courir, que la commune était dans l’incapacité matérielle de lui rembourser la valeur du terrain estimée à quelque sept (7) milliards de centimes.

D’où les interrogations de l’opinion publique tangéroise sur le sort de ce bout de terrain. « Bine El Ouidane » en a-t-il vraiment fait don à quelque tiers personne ou non ?


L'Opinion
avatar
shadow
Giga Ensiaste
Giga Ensiaste

Masculin
Nombre de messages : 344
Age : 33
Localisation : ra7el jewwal
Date d'inscription : 09/09/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.sshadow.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum