Toute la vérité sur l'affaire Bin Louidane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Toute la vérité sur l'affaire Bin Louidane

Message par shadow le Ven 22 Sep - 7:37

Toute la vérité sur l'affaire Bin Louidane


«Les informations circulant ces derniers jours et faisant état de la présentation, devant le juge d'instruction, d'un nouveau groupe de 24 personnes, dans le cadre de l'affaire Mohamed Kharraz, alias Cherif Bin Louidane, sont totalement fausses». C'est en ces termes qu'une source officielle proche du dossier a commenté la diffusion, par plusieurs supports de la presse nationale, de l'information en question.

De même, les rumeurs concernant l'arrestation de Bin Louidane, le baron de la drogue mis hors d'état de nuire récemment, et selon lesquelles le mis en cause a été arrêté à Ksar Sghir, sont également à bannir.

En effet, Kharraz a été arrêté à l'entrée de Casablanca. Les éléments de la Gendarmerie royale avaient dressé un barrage à cet effet, après avoir été informés que «l'oiseau» était à bord d'un 4X4, avec des précisions sur l'axe emprunté par le véhicule, sa couleur et son numéro d'immatriculation.

Aussitôt intercepté, Kharraz, qui était accompagné de son bras droit, son frère en l'occurrence, ainsi que deux compères impliqués dans des affaires de corruption, n'a vraisemblablement opposé aucune résistance lors de son arrestation.

Parallèlement, la source en question précise qu'aucun juge ou responsable sécuritaire ne figure parmi les mis en cause, infirmant les rumeurs faisant état de l'arrestation de plusieurs responsables et soulignant que l'enquête détaillée suit toujours son cours. Dans ce contexte, il n'est du ressort d'aucun corps d'autorité d'ouvrir unilatéralement une quelconque enquête, en rapport avec le dossier, tant que l'affaire est entre les mains du juge d'instruction, sauf sur ordre de celui-ci.

Concernant les personnes arrêtées, seules 15 sont entendues par le juge d'instruction, la 16e personne comparaissant à titre de témoin.

Quant à l'état de détention de Mohamed Kharraz, il a été précisé que le juge peut ordonner son isolement pour deux raisons. Primo, cela concerne le bon déroulement de l'enquête afin de ne pas compromettre son évolution, vu que le mis en cause détient des informations qui ne doivent aucunement être divulguées.

Secundo, il y va de la propre sécurité de l'intéressé, qui peut faire l'objet d'une agression, voire d'une élimination tout court, en raison, justement, de ce qu'il a à dire et des répercussions de ses aveux par rapport à d'autres personnes.

En d'autres termes, c'est une façon pour l'Etat de ne pas être tenu responsable des risques éventuels qu'encoure l'accusé durant sa détention ou, dans l'absolu, d'éviter son implication si un malheur arrive au mis en cause.


Le Matin
avatar
shadow
Giga Ensiaste
Giga Ensiaste

Masculin
Nombre de messages : 344
Age : 33
Localisation : ra7el jewwal
Date d'inscription : 09/09/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.sshadow.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum